Comment savoir si vous buvez trop de bières ?

A condition de boire avec modération, boire de l'alcool - et plus particulièrement en ce qui concerne « La Belgique une fois », une bonne bière belge - n'a pas d'effets nuisibles pour la santé.

Dépassez-vous les normes acceptables quand vous buvez de la bière ?

Selon l'OMS, un homme boit trop dès qu'il boit plus de 21 verres par semaine (3 par jour). Pour une femme, les chiffres sont différents : 14 par semaine (2 par jour). Car, à poids égal, une femme supporte moins la consommation d'alcool.

Un verre standard (ou une unité d'alcool) représente 10 grammes d'alcool, soit 12,7 millilitres. Vous pouvez calculer cette unité en multipliant le volume de boisson par le pourcentage d'alcool en volume et en divisant le tout par mille.

En fait cette définition du verre standard correspond à une bouteille de 25 cl de bière à 5°. Comme une De Koninck par exemple, une Rodenbach, une Vieuxtemps ou la plupart des bières blanches que l'on trouve en Belgique.

Et pour les amateurs de bières spéciales belges ?

Si vous buvez une bière spéciale belge, ce sera généralement dans une bouteille de 33 cl à +/- 7,5°. Ce qui équivaudra à deux verres standard. Et une bouteille de 33 cl à 10° quant à elle, vaut trois verres. 

Compte-tenu du taux d'alcool de la plupart des triples belges, des spéciales ou des bières trappistes et d'abbaye, ces normes vous permettront de boire chaque jour une bière belge légère d'apéritif et une autre de dégustation pour accompagner votre repas ou terminer la soirée en beauté.

Faites le compte avec vos autres boissons de la même façon. Une bouteille de vin de 75 cl, quant à elle, représente sept verres. Celle de 70 cl de whisky correspond à 22 verres. Et celle de pastis d'1 litre représente 32 verres.


Newsletter